Quand faire un stage de récupération de points ?

Le permis de conduire français comprend 12 points au maximum. Lorsque vous commettez une infraction routière ou quand vous êtes reconnu responsable d’un accident, on vous retire des points. Quand le solde de votre permis de conduire arrive à 0 point, le permis sera suspendu, ce qui fait que vous ne pourrez plus conduire. Rassurez-vous : il est possible de récupérer des points avec un stage spécifique, mais quand faire ce stage ?

Présentation du permis de conduire à points

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, le permis de conduire en France comprend au maximum 12 points. Pour le jeune conducteur, à l’obtention de son permis, il n’a que six points sur les 12. Tous les ans, il se verra attribuer deux points supplémentaires pour atteindre les 12 points. La réduction de points se fait suite à une ou plusieurs infractions. Le nombre de points à retirer est prévu par le code de la route, mais plus l’infraction est grave, plus le nombre de points retirés est élevé. On peut par exemple citer la perte de trois points pour l’usage du téléphone au volant et de six points pour la conduite avec une alcoolémie supérieure ou égale à 0,5 g/l de sang.

A lire aussi : CBD : dites enfin adieu aux insomnies ?

Pour connaître le solde de votre permis de conduire, vous pouvez vous rendre sur le site Télépoints. Si l’infraction routière que vous avez commise a conduit à un retrait de points, vous recevrez une lettre à votre domicile vous rappelant le nombre de points perdus et votre nouveau solde de points. N’attendez pas que votre solde soit nul pour récupérer des points.

La récupération de points automatique

Certains automobilistes ne pensent pas à réaliser un stage de récupération de points, car il y a le système de récupération de points automatique. Il faut comprendre que la récupération n’est valable que si vous ne commettez pas de nouvelles infractions. Si l’infraction que vous commis vous a fait perdre un point, si vous ne commettez aucune nouvelle infraction dans les six mois qui suivent, vous récupérerez le point qu’on vous a retiré.

A voir aussi : La nouvelle Nissan Micra 2018 : la voiture du moment !

Si en deux ans, vous n’avez commis aucun délit ou aucune infraction grave, votre solde reviendra à 12. Si un délit ou une infraction grave a été commis, vous devez attendre trois ans pour voir le solde maximum. Deux ans peuvent paraître longs pour profiter de cette récupération automatique de points même si on est un conducteur prudent. C’est bien là l’intérêt de suivre un stage de récupération de points. Ce stage vous permet quand même d’avoir jusqu’à quatre points sans avoir à attendre deux ou trois ans.

S’inscrire à un stage de récupération de points

La loi Loppsi 2 de 2011 permet aux conducteurs ayant un permis définitif et aux jeunes conducteurs avec un permis probatoire de réaliser un stage de récupération de points une fois par an. Même si vous avez encore 11 points sur votre permis de conduire, vous pouvez déjà vous inscrire à ce type de stage.

Il ne faut d’ailleurs pas prendre le risque d’attendre un solde trop bas pour penser à faire le stage. Si vous n’avez plus que trois points sur votre permis, comprenez bien qu’une infraction suffit pour une perte totale de points et dans ce cas, votre permis sera invalide.

Lorsque le solde de votre permis de conduire arrive à huit points, on vous conseille de faire un stage pour sécuriser votre permis. La situation devient vraiment urgente si vous recevez une lettre simple 48M du ministère de l’Intérieur. Cette lettre ne vous oblige pas à suivre le stage, mais elle vous informe que votre permis de conduire ne comprend plus que six points ou moins.

Dans certains cas, suivre un stage de récupération de points est obligatoire. C’est le cas pour les jeunes conducteurs avec un permis probatoire ayant subi un retrait de trois points ou plus. Ce caractère obligatoire sera d’ailleurs souligné avec la réception de la lettre 48N notifiant le retrait de points et l’obligation de la réalisation du stage dans les quatre mois.

Précisons que le stage de récupération de points est payant et il dure deux jours consécutifs. Il doit être réalisé auprès d’un centre agréé. Si vous êtes en Bretagne, les centres agréés sont à retrouver sur cette page : https://www.stage-recuperation-point-permis.fr/stage-Bretagne-6-53.html. Dès le lendemain de la fin de votre formation, on crédite le solde de votre permis.