Comment planter du thym ?

Souhaitez-vous planter du thym et profiter des nombreuses vertus de cette plante ? Bonne idée ! Le thym est une plante aromatique très utilisée en cuisine. De plus, cette plante exotique à de nombreuses vertus médicinales. La culture du thym ne nécessite pas de grands moyens, toutefois, il est préférable de maîtriser  quelques principes de culture de cette plante. Découvrez dans cet article comment planter du thym.

Rappel sur le thym

Avant d’aborder le sujet de culture du thym, il convient de faire un petit rappel sur cette plante qui a de nombreuses vertus. Encore connu sous le nom farigoule, c’est une plante aromatique qui fait partie de la famille des lamiacées.

A voir aussi : Quel logiciel pour télécharger des films gratuitement ?

Cette plante incontournable du jardin fait généralement une taille de 20 à 40 cm de hauteur et forme de petite touffe composée de nombreuses petites tiges ramifiées. Elle est dotée de feuille de couleur vert grisé, et arbore en période de floraison des fleurs de couleurs blanche à rose-mauve. Les fleurs du thym deviennent plus tard des graines qui sont utilisées pour faire pousser de nouvelles plantes.

Cependant la caractéristique qui rend le thym aussi unique est son arôme très odorant et sa saveur légèrement piquante qui fait de la plante un ingrédient clés servant à cuisiner de nombreux plats.

A lire également : Comment faire votre stage de surf ?

Alors comment planter le thym ?

Processus de plantation du thym

Bien que le thym soit une plante résistante, il ne faut surtout pas bâcler son processus de plantation, car cela aura un impact sur vos récoltes. Ainsi, le processus de plantation du thym est le suivant :

Le semis des graines du thym

Les graines du thym sont très petites  et fines, il est donc préférable de faire un semis des graines et de mettre par la suite les plants directement en terre. Il est fortement recommandé de semer la graine de thym en godets pour obtenir un meilleur rendement.

Pour semer les graines de thym en godets, vous devez procéder de la manière suivante :

  • Remplissez des godets de terreau naturels ou de terreau spécial semis.
  • Ensuite semer les graines en poquets (4 à 5 graines par poquets)
  • Recouvrez les graines de thym avec une fine couche de terreau.
  • Arroser les graines doucement à l’aide d’un pulvérisateur à eau et surtout veillez à ce que la surface du godet soit toujours humide
  • Pensez à recouvrir les godets d’un sachet plastique ou d’une vitre pour favoriser la germination des graines, toutefois, vous devez aérer régulièrement les plantules pendant la journée
  • Enfin, attendez que les plantes se développent dans les godets.

Choisir un terrain idéal pour mettre les plantes en terre

Les plantes de thym ne resteront pas indéfiniment dans des godets, elles ne s’épanouiront pas ! Alors, il est temps de penser à l’emplacement idéal où vous allez mettre en terre vos futures plantes.

En général, le thym se développe mieux sur des sols légers, caillouteux, sableux, bien secs et surtout pauvres en calcaire. Si votre jardin ou le choisi ne répond pas à ces critère pas d’inquiétude ! Une autre option s’offre à vous. En effet, vous pouvez aussi cultiver le thym dans un pot en y mettant le type de sol adéquat.

De plus, qu’il s’agisse d’un jardin ou d’un pot, votre zone de culture doit être chaude et beaucoup exposer au soleil. Dans la mesure du possible opter pour un endroit aride.

La plantation du thym

Maintenant, que  vous avez déterminé l’emplacement final ou vos thyms s’épanouirons, il est désormais temps de procéder à la mise en terre des plantules.

Tout d’abord, la plantation de thym se fait au printemps ou à l’automne. Vous devez donc attendre la période adéquate pour mettre vos plantes en terre. Si vous y êtes ? Alors vous devez commencer par enrichir légèrement le sol avec du compost.

Ensuite, vous devez creuser des trous et y mettre la plante a quelques cm de profondeur. Ensuite, vous devez procéder à l’arrosage et à un désherbage régulier pour permettre un bon développement de vos thyms. Vous pourrez consommer les feuilles d’ici 3 à 4 mois et ce, pendant toute l’année.