Un air de Bretagne dans l’assiette

En tant que fournisseur de matériel de cuisine professionnelle, il n’est pas toujours aisé de coller aux concepts de ses clients restaurateurs. Entre les restaurateurs qui cherchent à s’équiper pour un lancement, ceux qui renouvellent leur matériel gastronorme et ceux qui cherchent à diversifier leurs menus en proposant des plats traditionnels ou de nouvelles saveurs qui demandent des modes de préparation bien spécifiques… La charge vous revient de trouver les bons produits auprès des bons fournisseurs, pour leur proposer le matériel de haute qualité qui convient à leur activité.

La cuisine traditionnelle bretonne

C’est tout un savoir-faire qui s’exprime dans l’assiette du restaurateur breton. Alors pour faire voyager ses clients et respecter la tradition de cette région riche en saveurs, l’équipementier professionnel doit proposer tout un panel de matériel de cuisine professionnelle pour permettre aux cuisiniers d’exprimer leur talent.

A lire aussi : Les conseils pour louer facilement un chapiteau

La crêpière professionnelle

Que serait la Bretagne sans ses fameuses crêpes… ou galettes, d’ailleurs ? Le premier ustensile de cuisine bretonne à posséder absolument, c’est la crêpière professionnelle. Qu’elle fonctionne au gaz ou à l’électricité, ses plaques en fonte émaillée ou vitrocéramiques montées sur inox résistent aux très hautes températures, garantissent une cuisson dans les règles de l’art et un entretien facile. Galettes au sarrasin, crêpes dentelles, crêpes dessert au blé, du moment qu’il y a du beurre salé, toutes les douceurs et les saveurs de la tradition bretonne seront mises en valeur avec le bon produit.

crêpière professionnelle

A lire également : Comment améliorer la collaboration et gérer efficacement vos projets en ligne

Pour augmenter la cadence en pleine saison, proposez aussi des crêpières doubles ! Et avec la crêpière mobile, vos clients restaurateurs pourront installer un stand de crêpes à l’extérieur de leur établissement, attirant ainsi les clients avec l’irrésistible odeur sucrée des crêpes en train de cuire.

Le moule à far breton

Autre douceur, autre mode de préparation : le fameux far breton, nature ou aux pruneaux, ne peut se passer d’un bon moule pour une présentation professionnelle de ce dessert traditionnel. Choisissez-le antiadhésif, Tefal ou inox et décliné en différents formats pour proposer à vos clients restaurateurs toute une gamme de moules adaptés à leurs fours !

Le pétrin pour Kouign-Amann

Ce délicieux gâteau au nom imprononçable par les non-Bretons se prépare comme le pain, ou comme la brioche. Même si rien ne remplace le tour de main du pâtissier, le pétrin mécanique sera d’une aide précieuse au cuisinier dans la préparation de cette douceur sucrée, surtout quand il s’agit de la réaliser en grandes quantités pour des clients affamés.

La marmite pour court-bouillon

La Bretagne, ce sont aussi des produits terre et mer mis en valeur par des cuissons lentement mijotées. Poissons, coquillages et crustacés du littoral breton se déclinent au menu en cotriades ou en godailles, ces savoureuses soupes de poisson aux goûts riches et prononcés. La pêche du jour, toute fraîche, s’exprime pleinement avec le mode de cuisson au court-bouillon dans un vin bien assaisonné au sel de Guérande : bar, crabes, cigales de mer, parfois homards et ormeaux pour les chanceux, etc.

Sans oublier toutes les préparations traditionnelles de moules et d’huîtres à la bretonne de Cancale ou de Douarnenez (en marinière, en mouclade, etc.) : c’est la recette du succès d’un restaurant breton !

Les ingrédients phares de la cuisine bretonne

La cuisine bretonne ne serait rien sans ses ingrédients phares, qui font toute la richesse et la diversité de cette gastronomie régionale. Tour d’horizon des produits à absolument intégrer dans vos plats pour donner un petit air de Bretagne à votre carte !

Le beurre salé

Impossible de parler cuisine bretonne sans évoquer le beurre salé. Que ce soit en pâtisserie, sur les crêpes ou simplement étalé sur du pain frais, le beurre salé est un incontournable de la cuisine locale. Sa saveur unique apporte une touche d’onctuosité incomparable aux plats et ravit les papilles des amateurs.

Le sarrasin

Cette céréale rustique fait partie intégrante du patrimoine culinaire breton. Utilisé pour confectionner les galettes traditionnelles (ou galettes de blé noir), le sarrasin est aussi présent dans certains plats tels que la soupe au sarrasin ou encore les fameuses ‘crêpes dentelle’. Pour varier les plaisirs, pensez aussi à l’utiliser sous forme de farine pour réaliser toutes sortes de préparations sucrées ou salées.

Les fraises de Plougastel

Célèbres dans tout l’hexagone et même au-delà des frontières françaises, ces petites baies rouges sont cultivées depuis plus d’un siècle autour du village breton portant leur nom. Au goût légèrement acidulé et très parfumées, elles se dégustent nature mais peuvent aussi agrémenter de nombreux desserts, comme la tarte aux fraises ou encore les salades de fruits.

Les poissons et fruits de mer

Certainement l’un des plus grands atouts culinaires du terroir breton : ses produits de la mer. De l’huître creuse à la coquille Saint-Jacques en passant par le homard breton, les crustacés jouent un rôle crucial dans la cuisine régionale. Les poissons ne sont pas en reste, avec des espèces telles que le bar sauvage ou encore le thon rouge qui régalent les papilles des amateurs éclairés.

Le cidre

Boisson emblématique de toute une région, le cidre accompagne à merveille plats salés et sucrés. La Bretagne est particulièrement fière d’avoir développé une variété unique appelée ‘cidre doux’, moins alcoolisée qu’un cidre traditionnel mais tout aussi savoureuse. À consommer sans modération pour un repas 100% breton !

La fleur de sel

Oui, il existe bien une différence entre le sel et la fleur de sel ! Produite dans les marais salants du littoral atlantique français (dont ceux près de Guérande), cette denrée rare est récoltée manuellement sur la surface des bassins d’évaporation avant même qu’elle ne tombe au fond. Elle possède ainsi une texture croquante très appréciée ainsi qu’une saveur délicate qui viendra sublimer vos plats.

Avec ces ingrédients phares, vous êtes désormais parés pour réaliser des plats savoureux et authentiques de la cuisine bretonne. Les équipements professionnels proposés dans les précédents paragraphes sont aussi indispensables pour réussir vos préparations culinaires.

Les spécialités de la Bretagne revisitées dans la gastronomie contemporaine

Si la cuisine traditionnelle bretonne est pleine de saveurs et de caractère, certains chefs ont su l’adapter aux goûts et aux tendances contemporaines pour offrir des créations gastronomiques uniques. Voici quelques exemples de spécialités bretonnes revisitées avec talent.

Toute crêperie qui se respecte propose les galettes traditionnelles au sarrasin, garnies à l’envi d’une multitude d’ingrédients plus ou moins classiques. Mais certains chefs ont décidé de pousser plus loin cette humble recette pour en faire une véritable œuvre d’art culinaire. Peut-on trouver sur certaines cartes des galettes revisitées : farcies avec du foie gras poêlé, agrémentées d’un œuf mollet parfaitement coulant ou encore subtilement aromatisées grâce à un mariage original entre le curry et le fromage bleu.

Symbole incontesté des viennoiseries brestoises, le kouign-amann est une pâtisserie riche en beurre dont la texture croustillante fond sous la dent ! Si cette douceur a réussi à traverser les époques sans perdre son identité gustative unique, elle n’a pas non plus échappé aux influences contemporaines : on peut désormais déguster ce petit gâteau dans sa version salée (avec du jambon cru par exemple), mais aussi dans une version revisitée, qui incorpore du caramel ou de la pomme. Une petite merveille pour les fins gourmets !

Ce crustacé emblématique des côtes bretonnes est souvent présent dans les recettes traditionnelles, mais certains chefs ont su le sublimer en lui offrant un traitement gastronomique d’exception. Peut-on retrouver le homard sur certaines cartes sous forme de tartare relevé au gingembre et à la coriandre, agrémenté d’une crème légère à l’avocat ou encore poêlé avec des petits légumes croquants.

Impossible de parler cuisine bretonne contemporaine sans évoquer cette association unique qui fait frémir les papilles : celle entre le cidre doux et certains fromages locaux tels que le camembert ou encore le comté. Cette alliance inattendue offre un mariage parfait entre la rondeur fruitée du cidre et la puissance aromatique des fromages affinés.

Comment ne pas parler burger ?! Le célèbre sandwich américain a été revisité par toute l’équipe culinaire bretonne pour proposer aux amateurs deux ingrédients phares : le pain brioché maison (ou buns) et bien sûr galettes de sarrasin saupoudrées d’oignons frits afin de remplacer votre chère tranche de pain. On y ajoute des ingrédients locaux comme du fromage fondu, des oignons de Roscoff caramélisés et une sauce au beurre salé pour donner un goût breton à cet incontournable sandwich.

En somme, la gastronomie bretonne est en constante évolution, sans jamais oublier ses racines et les produits locaux qui font sa richesse. Les chefs contemporains rivalisent d’ingéniosité pour proposer des créations originales tout en respectant l’esprit authentique des plats traditionnels. Il ne vous reste plus qu’à venir goûter ces merveilles gustatives sur place !