Un air de Bretagne dans l’assiette

En tant que fournisseur de matériel de cuisine professionnelle, il n’est pas toujours aisé de coller aux concepts de ses clients restaurateurs. Entre les restaurateurs qui cherchent à s’équiper pour un lancement, ceux qui renouvellent leur matériel gastronorme et ceux qui cherchent à diversifier leurs menus en proposant des plats traditionnels ou de nouvelles saveurs qui demandent des modes de préparation bien spécifiques… La charge vous revient de trouver les bons produits auprès des bons fournisseurs, pour leur proposer le matériel de haute qualité qui convient à leur activité.

La cuisine traditionnelle bretonne

C’est tout un savoir-faire qui s’exprime dans l’assiette du restaurateur breton. Alors pour faire voyager ses clients et respecter la tradition de cette région riche en saveurs, l’équipementier professionnel doit proposer tout un panel de matériel de cuisine professionnelle pour permettre aux cuisiniers d’exprimer leur talent.

A voir aussi : Meeting Point, des bureaux sur mesure pour tous !

La crêpière professionnelle

Que serait la Bretagne sans ses fameuses crêpes… ou galettes, d’ailleurs ? Le premier ustensile de cuisine bretonne à posséder absolument, c’est la crêpière professionnelle. Qu’elle fonctionne au gaz ou à l’électricité, ses plaques en fonte émaillée ou vitrocéramiques montées sur inox résistent aux très hautes températures, garantissent une cuisson dans les règles de l’art et un entretien facile. Galettes au sarrasin, crêpes dentelles, crêpes dessert au blé, du moment qu’il y a du beurre salé, toutes les douceurs et les saveurs de la tradition bretonne seront mises en valeur avec le bon produit.

crêpière professionnelle

A voir aussi : L’importance du service des ressources humaines de nos jours

Pour augmenter la cadence en pleine saison, proposez aussi des crêpières doubles ! Et avec la crêpière mobile, vos clients restaurateurs pourront installer un stand de crêpes à l’extérieur de leur établissement, attirant ainsi les clients avec l’irrésistible odeur sucrée des crêpes en train de cuire.

Le moule à far breton

Autre douceur, autre mode de préparation : le fameux far breton, nature ou aux pruneaux, ne peut se passer d’un bon moule pour une présentation professionnelle de ce dessert traditionnel. Choisissez-le antiadhésif, Tefal ou inox et décliné en différents formats pour proposer à vos clients restaurateurs toute une gamme de moules adaptés à leurs fours !

Le pétrin pour Kouign-Amann

Ce délicieux gâteau au nom imprononçable par les non-Bretons se prépare comme le pain, ou comme la brioche. Même si rien ne remplace le tour de main du pâtissier, le pétrin mécanique sera d’une aide précieuse au cuisinier dans la préparation de cette douceur sucrée, surtout quand il s’agit de la réaliser en grandes quantités pour des clients affamés.

La marmite pour court-bouillon

La Bretagne, ce sont aussi des produits terre et mer mis en valeur par des cuissons lentement mijotées. Poissons, coquillages et crustacés du littoral breton se déclinent au menu en cotriades ou en godailles, ces savoureuses soupes de poisson aux goûts riches et prononcés. La pêche du jour, toute fraîche, s’exprime pleinement avec le mode de cuisson au court-bouillon dans un vin bien assaisonné au sel de Guérande : bar, crabes, cigales de mer, parfois homards et ormeaux pour les chanceux, etc.

Sans oublier toutes les préparations traditionnelles de moules et d’huîtres à la bretonne de Cancale ou de Douarnenez (en marinière, en mouclade, etc.) : c’est la recette du succès d’un restaurant breton !

Afficher
Cacher