Le prix de l’immobilier en Bretagne : un marché attractif et dynamique

Au cours des dernières années, le prix de l’immobilier en Bretagne a connu une hausse significative dans plusieurs communes de la région. La demande constante et la popularité grandissante de cette zone géographique expliquent en grande partie ce phénomène. En analysant les chiffres par secteurs et types de biens, on peut se faire une idée précise du marché immobilier breton au début de l’année 2024.

L’évolution générale des prix de l’immobilier en Bretagne

La région Bretagne connaît une croissance de ses prix immobiliers depuis quelques années déjà. Cette tendance actuelle est notamment observée dans les principales villes ainsi que sur le littoral breton, où les prix au mètre carré (m2) affichent une progression régulière.

Lire également : Les atouts de la location saisonnière en Bretagne : astuces pour réussir votre investissement

Les prix au m2 dans les grandes villes bretonnes à janvier 2024

  • Rennes : environ €/m2
  • Brest : environ €/m2
  • Lorient : environ €/m2
  • Vannes : environ €/m2
  • Saint-Malo : environ €/m2

Il convient de souligner que ces moyennes varient selon les quartiers et les types de biens concernés. Ainsi, on observe des écarts importants entre les prix appliqués dans le centre-ville et ceux pratiqués en périphérie.

Les prix immobiliers sur la côte bretonne

Le littoral breton est particulièrement prisé pour ses paysages, sa proximité avec la mer et la qualité de vie qu’il offre à ses habitants. Les prix de l’immobilier y sont donc logiquement plus élevés qu’à l’intérieur des terres.

A voir aussi : Faire construire une maison neuve ou acheter une maison existante ?

  • Côtes-d’Armor : environ ce prix au m2 à l’intérieur des terres
  • Finistère : environ ce prix au m2 à l’intérieur des terres
  • Ille-et-Vilaine : environ ce prix au m2 à l’intérieur des terres
  • Morbihan : environ ce prix au m2 à l’intérieur des terres

Ces chiffres montrent que les localités du bord de mer en Bretagne connaissent des prix immobiliers supérieurs à ceux des zones moins touristiques ou rurales. Toutefois, cette situation n’est pas figée et pourrait évoluer avec les projets d’aménagement du territoire prévus par les collectivités locales.

Zoom sur le marché immobilier breton par type de bien

Le prix de l’immobilier en Bretagne est impacté par la nature des biens immobiliers. Ainsi, les appartements et les maisons n’affichent pas nécessairement les mêmes évolutions tarifaires.

Le marché des appartements en Bretagne

En janvier 2024, le prix moyen au m2 pour un appartement en Bretagne s’établit trèès cher. Les grandes villes comme Rennes, Brest ou Saint-Malo présentent néanmoins des montants supérieurs au reste de la région.

Le marché des maisons en Bretagne

Concernant les maisons, la tendance est également à la hausse avec un prix moyen au m2 en Bretagne continue en janvier 2024. À noter que sur le littoral, ce montant peut grimper sensiblement en fonction de la proximité avec la plage et la vue sur mer.

La région de Redon permets encore d’acheter une maison. Renseignez-vous sur l’immobilier à Redon via ce site.

Les facteurs influençant le prix de l’immobilier en Bretagne

Plusieurs éléments expliquent l’évolution des prix de l’immobilier en Bretagne, notamment :

  • La demande accrue : les acquéreurs sont toujours plus nombreux à souhaiter s’installer ou investir dans cette région, tant par son cadre de vie que par ses opportunités professionnelles et économiques.
  • L’attractivité touristique : la Bretagne séduit de nombreux vacanciers et saisonniers, d’où un besoin important en termes de logements.
  • Le manque de foncier constructible : face à la pression du secteur immobilier, les terrains disponibles pour des projets de construction sont peu nombreux et donc chers.

Ces facteurs conjugués expliquent en partie pourquoi le prix de l’immobilier en Bretagne continue de croître et confirment l’attractivité et le dynamisme de ce marché régional.